MOTIVER LES SALARIÉS GRÂCE AUX PRIMES D’INTÉRESSEMENT

Motiver les salariés grâce aux primes d’intéressement

L’intéressement associe les salariés à la performance et à la réussite de l’entreprise. Véritable outil de management, la suppression du forfait social sur la prime d’intéressement a renforcé l’attractivité de ce dispositif.

FONDS DE SOLIDARITÉ : LES RÈGLES POUR LE MOIS DE FÉVRIER 2021

Une nouvelle fois, le fonds de solidarité a été reconduit. Ainsi, les entreprises durement frappées par la crise sanitaire peuvent, au titre du mois de février 2021, recevoir une aide compensant leur perte de chiffre d’affaires pouvant atteindre 200 000 €.

QUID DES ARRÊTS DE TRAVAIL « COVID-19 » DES SALARIÉS ?

Les arrêts de travail accordés en raison de l’épidémie de Covid-19 sont maintenus jusqu’au 1er juin 2021.
Les salariés qui ne peuvent pas télétravailler ont la possibilité, dans certaines situations, de bénéficier d’un arrêt de travail adapté à l’épidémie de Covid-19.
Ces arrêts de travail dits « dérogatoires » ouvrent droit au versement d’indemnités journalières de Sécurité sociale sans délai de carence et sans que soit exigé le respect des conditions habituelles d’ouverture du droit.

TRANSMISSION D’UNE ENTREPRISE INDIVIDUELLE : LES POINTS CLÉS DU PACTE DUTREIL

La transmission à titre gratuit d’une entreprise individuelle, suite à un décès ou dans le cadre d’une donation, est en principe génératrice de droits d’enregistrement. Il est néanmoins possible d’en limiter le coût si l’entreprise fait l’objet d’un engagement de conservation, aussi appelé « pacte Dutreil ». Dans ce dossier, vous trouverez toutes les informations sur la transmission d’une entreprise individuelle dans le cadre d’un pacte Dutreil. Toutefois, ce dispositif comporte également un volet spécifique aux transmissions de titres de société dont les conditions diffèrent sensiblement de celles exigées pour les transmissions d’entreprise individuelle.

PER : DOUBLE AVANTAGE POUR VOS PETITS-ENFANTS ET VOS ENFANTS

20 Octobre 2020 LE PER (PLAN EPARGNE RETRAITE) Le PER (Plan Epargne Retraite) est vraiment intéressant pour votre épargne et celle de vos enfants et de vos petits-enfants. Deux stratégies risquent de vous convaincre de souscrire un PER. Pourquoi ? Car elles concernent l’épargne de vos enfants et de vos petits-enfants ! RAPPEL: QU’EST-CE QU’UN […]

LA GESTION FISCALE DES DÉFICITS (ENTREPRISES À L’IMPÔT SUR LE REVENU)

Que vous exploitiez votre affaire en entreprise individuelle ou en société, que vous soyez soumis à l’impôt sur le revenu sur vos résultats ou à l’impôt sur les sociétés, vous pouvez utiliser vos déficits pour réduire vos impôts. Voici un panorama des règles qui s’appliquent aux déficits des entreprises relevant de l’impôt sur le revenu. Un autre dossier sera ultérieurement consacré aux déficits des entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés.

TOUT SAVOIR SUR: LE PLAN ÉPARGNE RETRAITE (PER)

Le Plan épargne retraite (PER) a été lancé le 1er octobre 2019 dans le but de proposer aux français un produit d’épargne retraite unique, simple et accessible. Le PER va remplacer les produits d’épargne retraite tels que le PERP, le contrat Madelin, le Perco et le contrat «Articles 83 » qui ne seront plus commercialisés en Octobre 2020.
Il faut savoir que les règles régissant les produits d’épargne retraite vont également changer puisque la loi Pacte a permis d’harmoniser et de simplifier une règlementation complexe et peu attractive. L’objectif de cette réforme d’envergure est de donner un second souffle à l’épargne retraite.

RÉMUNÉRATION OU DIVIDENDES ? COMMENT CHOISIR ?

Cette question se pose souvent pour les dirigeants également associés de l’entreprise dans laquelle ils exercent leur activité.
Voici quelques conseils pour vous aider à mieux arbitrer votre choix entre la rémunération, les dividendes ou les deux à la fois.
Dans cet article, nous ne tenons pas compte du cas du gérant majoritaire dont une partie des dividendes peut être assujettie aux cotisations sociales (la partie supérieure à 10% du capital social, des sommes versées en compte courant et des primes d’émission). L’étude doit donc être menée différemment pour un gérant majoritaire.

LE RISQUE PRUD’HOMAL EST SOUVENT SOUS-ESTIMÉ.

Il est nécessaire de garder en tête les affaires de licenciement, de sanction disciplinaire ou encore de harcèlement qui peuvent coûter très cher aux employeurs. Parfois même à leur entreprise.
Tout salarié peut saisir le conseil de prud’hommes pour des litiges relatifs au contrat de travail et à son application : licenciement, paiement d’heures supplémentaires, sanction disciplinaire, harcèlement, discrimination…